top of page
  • Photo du rédacteurFrancois Raymond

Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance de remplacement pour éviter les désagréments :

Depuis plusieurs années, de nombreux automobilistes optent pour l'assurance de remplacement afin de bénéficier d'une indemnisation en "valeur à neuf", excluant ainsi la dépréciation de leur véhicule.


Cette assurance de remplacement prévoit le versement d'une indemnité dans les cas suivants :


1. En cas de perte totale du véhicule désigné.

2. En cas de perte partielle, elle couvre le remplacement des pièces endommagées avec des pièces neuves d'origine uniquement.


En cas de perte totale, le véhicule peut être remplacé par un neuf de valeur égale, inférieure ou supérieure. Si le nouveau véhicule est de valeur supérieure, l'assuré doit payer le supplément.


Il est important de rappeler que lors du règlement d'un sinistre, les réparations sont effectuées lorsque cela est possible. Si les dommages sont trop importants ou si la réparation n'est pas faisable, la pièce endommagée ou le véhicule sera remplacé.


L'assurance de remplacement est une couverture complémentaire à la police d'assurance automobile de base (F.P.Q. no 1) que nous avons tous. Elle couvre les mêmes risques que cette police d'assurance primaire. Cependant, pour que l'assurance de remplacement intervienne, il faut d'abord que la police d'assurance primaire ait indemnisé le sinistre.


Il est essentiel de noter que si vous ne souscrivez pas à la protection couvrant les dommages à votre véhicule dans votre police d'assurance automobile primaire et que vous êtes responsable d'une collision, vous ne recevrez aucune indemnité de cette assurance et ne pourrez donc pas bénéficier d'une indemnisation de l'assurance de remplacement.


Le règlement se fait de la manière suivante : lorsque la police d'assurance automobile primaire couvre les dommages subis, vous recevez un montant correspondant à la valeur de la pièce ou du véhicule au moment du sinistre, tenant compte de la dépréciation. L'assurance de remplacement couvre ensuite la différence entre cette valeur au jour du sinistre et le coût de remplacement du véhicule par un neuf, ou de réparation avec des pièces d'origine neuves du fabricant.


Pour profiter de l'assurance de remplacement, il est important d'être indemnisé par la police d'assurance primaire (F.P.Q. no 1) et de conserver cette protection dans votre contrat d'assurance primaire (F.P.Q. no 1). Si vous optez pour le retrait de cette protection, cela aura un impact sur la couverture de l'assurance de remplacement (F.P.Q. no 5). Vous devez également remplacer le véhicule pour profiter de l'assurance de remplacement en cas de perte totale, et le véhicule assuré doit être neuf ou de démonstration pour bénéficier de cette assurance en cas de perte partielle.


Enfin, l'assurance de remplacement comprend également des garanties pour le remboursement de la franchise et la location d'un véhicule de remplacement, selon les limites spécifiées dans la police.



0 vue
bottom of page