top of page
  • Photo du rédacteurFrancois Raymond

Véhicule perte totale

Lorsque le terme "perte totale" est associé à votre véhicule accidenté, cela signifie généralement la fin de la route pour celui-ci. Mais à partir de quel point votre assureur considère-t-il qu'il n'est plus rentable de le réparer ? Et que se passe-t-il ensuite ? Existe-t-il d'autres options à explorer ? Voici les réponses à ces questions.


Qu'est-ce que "perte totale" signifie ?


En cas d'accident, un estimateur en dommages automobiles mandaté par votre assureur évalue les coûts nécessaires pour réparer votre véhicule de manière sécuritaire. Cette estimation prend en compte la nature des dommages (par exemple, s'ils sont structurels ou esthétiques). En général, si le coût des réparations dépasse la valeur de votre véhicule - évaluée en fonction de son âge, de son état général et de sa valeur marchande au moment de l'événement - votre assureur le déclare "perte totale".


La décision de réparer ou non votre véhicule revient toujours à votre assureur. Il peut arriver que votre compagnie d'assurance considère votre véhicule comme une perte totale, même si le coût des réparations est inférieur à sa valeur, si elle craint que des dommages supplémentaires ne soient découverts pendant le processus de réparation.


Deux types de perte totale


Un véhicule déclaré en perte totale peut obtenir l'un des deux statuts suivants, selon les critères de la SAAQ (Société de l'assurance automobile du Québec) :


  • Véhicule gravement accidenté (VGA) : Votre véhicule peut être reconstruit et remis sur la route après une inspection satisfaisante effectuée par un mandataire de la SAAQ. Un recycleur peut alors acquérir votre véhicule, le reconstruire conformément à l'estimation d'origine, puis le revendre une fois l'inspection terminée.


  • Si les dommages sont trop importants pour permettre une reconstruction sécuritaire et une remise en circulation, le véhicule est plutôt vendu pour ses pièces encore intactes. Cela se produit souvent lorsqu'un véhicule est inondé ou endommagé par l'eau - de nombreuses composantes électroniques, mécaniques, de sécurité ou de finitions intérieures sont irréparables, mais certaines pièces de tôlerie restent en bon état.


Vous n'êtes pas d'accord avec l'indemnité proposée par votre assureur ?


Pour évaluer la valeur de votre véhicule, votre assureur se base sur les modèles comparables disponibles sur le marché. Si vos propres recherches suggèrent un montant différent, vous pouvez en discuter avec votre assureur. Au besoin, vous pouvez également contacter le Centre d'information sur les assurances pour obtenir des conseils gratuits.


Combien vaut un véhicule en perte totale ?


Le montant d'indemnité auquel vous avez droit est déterminé par votre assureur en fonction de votre responsabilité lors de l'événement et des protections prévues dans votre contrat. Si vous avez une clause de "valeur à neuf", vous recevrez alors un montant vous permettant d'acquérir un véhicule neuf.


Vous ne pouvez pas réparer vous-même un véhicule en perte totale


Une fois que l'indemnité a été versée, votre assureur vend généralement votre véhicule accidenté à un recycleur ; il n'est donc pas possible de le conserver pour le réparer vous-même. Des réparations inadéquates ou un mauvais calibrage de certaines composantes pourraient rendre un tel véhicule dangereux à conduire. Si vous souhaitez tout de même le réparer vous-même, discutez-en avec votre assureur.



2 vues

Comments


bottom of page